C’est pourquoi réjouissez-vous, cieux et vous qui habitez les cieux I Malheur à la terre et à la mer! Car le diable est descendu vers vous, plein de fureur, sachant qu’il a peu de temps. Apocalypse 12:12.

Ceux qui se consacrent entièrement à Dieu ne seront pas épargnés par l’ennemi des âmes. Satan viendra leur proposer des tentations spécieuses, cherchant à les détourner de leur loyauté envers Dieu. Comme il l’a fait pour le Christ dans le désert, il essaiera de les acheter, en disant: “Je te donnerai tout cela, si tu te prosternes et m’adores.” Matthieu 4:9.
Quelle devrait être la réponse du chrétien à toutes les tentatives du Malin? “Je ne consacrerai pas mes forces à une autre cause que celle du Christ. Je ne suis pas le seul maître à bord; j’ai été racheté au prix fort. Je ne veux pas vivre pour mon propre plaisir, car j’ai été racheté par le sang du Christ. Je ne peux rendre au Christ que ce qui lui appartient car, à tout moment, ma vie lui appartient. Je suis un esclave au service de mon Maître.”
Ainsi seulement nous serons en sécurité. Si les membres d’Eglise réagissaient ainsi, quelle puissance et quel attrait l’Eglise n’exercerait-elle pas sur les âmes! C’est un travail accompli d’un cœur partagé, l’effort de servir Dieu et le diable en même temps qui laissent l’Eglise si dénuée d’Esprit.
Si les membres d’Eglise étaient dévoués à Dieu, s’ils étaient unis dans l’Esprit en un lien de paix, s’ils s’étaient organisés dans le but d’influencer les hommes pour le bien, l’Eglise serait certes la lumière du monde. Et si les membres, par leur vie et leur caractère, cherchaient à représenter le Christ dans le monde, des milliers de gens seraient attirés vers le Sauveur, au lieu d’avoir toutes les raisons de critiquer les paroles et les actes de ceux qui se réclament du Christ. “Car Dieu qui a dit: la lumière brillera du sein des ténèbres! a brillé dans nos cœurs pour faire resplendir la connaissance de la gloire de Dieu sur la face de Christ. Nous portons ce trésor dans des vases de terre, afin que cette puissance supérieure soit attribuée à Dieu, et non pas à nous.” 2 Corinthiens 4:6, 7.