C’est pourquoi, prenez toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir résister dans le mauvais jour, et tenir ferme après avoir tout surmonté. Tenez donc ferme: ayez à vos reins la vérité pour ceinture; revêtez la cuirasse de la justice; mettez pour chaussures à vos pieds les bonnes dispositions que donne l’Evangile de paix; prenez, en toutes circonstances, le bouclier de la foi, avec lequel vous pourrez éteindre tous les traits enflammés du Malin; prenez aussi le casque du salut et l’épée de l’Esprit, qui est la parole de Dieu. Ephésiens 6:13-17.

Les soldats au combat rencontrent épreuves et difficultés. Leur nourriture n’est guère raffinée ni, en général, abondante. Ils accomplissent pendant des jours de longues marches sur des chemins pénibles et sous le soleil brûlant, dormant la nuit dans des campements à même le sol, avec la voûte du ciel pour toit, exposés aux averses qui trempent leurs vêtements, au gel qui glace leurs membres, à la faim, aux défaillances, à l’épuisement, tantôt cibles pour l’ennemi, tantôt confrontés à de mortelles rencontres. C’est ainsi qu’ils apprennent ce qu’est la difficulté. Ceux qui s’enrôlent dans les armées du Christ doivent aussi accomplir des travaux délicats et traverser avec patience de douloureuses épreuves pour l’amour du Christ. Mais ceux qui souffrent à cause de lui régneront aussi avec lui.
Qui d’entre nous, cependant, est entré à son service dans l’espoir d’une vie agréable, s’arrêtant de travailler quand bon lui semble, se délestant de son armure de soldat pour se revêtir d’un habit de civil, dormant quand on compte sur lui, exposant ainsi l’œuvre de Dieu aux reproches? Ceux qui aiment la facilité ne sauront pas pratiquer le renoncement de soi et l’endurance. Quand Dieu aura besoin d’eux pour agir avec puissance, ils ne seront pas prêts à répondre: “Me voici, envoie-moi.” Ésaïe 6:8. Un travail difficile et ardu doit être accompli, et ceux qui sont prêts à le faire à l’appel de leur nom seront bénis. Dans le monde à venir, Dieu ne récompensera pas les hommes et les femmes qui auront recherché leur confort ici-bas.
Nous sommes sur le champ de bataille. Il n’y a pas de temps pour le repos, la tranquillité ou la complaisance égoïste. Le combat reprend après chaque victoire. Il faut continuer à se battre et puiser des forces neuves pour vaincre. Chaque victoire donne davantage de courage, de foi et de détermination. La puissance de Dieu fera de vous un adversaire redoutable pour l’ennemi.