C’est pourquoi, ayant ce ministère, selon la miséricorde qui nous a été faite, nous ne perdons pas courage. Nous refusons les cachotteries honteuses; nous ne nous conduisons pas avec fourberie et nous n’altérons pas la parole de Dieu. Mais en manifestant la vérité nous nous recommandons à toute conscience humaine devant Dieu. 2 Corinthiens 4:1, 2.

Frères, certains, parmi nous, risquent de se tromper au sujet de l’effusion du Saint-Esprit. On pense souvent qu’une émotion ou un ravissement particuliers sont les signes de sa présence. On risque de ne pas reconnaître de quoi il s’agit réellement et les paroles du Christ — “Enseignez-leur à garder tout ce que je vous ai prescrit” (Matthieu 28:20) — risquent de perdre toute signification. Des conceptions originales et des superstitions peuvent remplacer les Ecritures. Dites à nos membres: “Cessez de craindre d’introduire dans la parole des notions non révélées, mais demeurez proches du Christ.” Souvenez-vous de ses paroles: “Enseignez-leur à garder tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde.” Matthieu 28:20.
Le Christ est auprès de nous tandis que nous enseignons les paroles qu’il prononça aussi bien dans l’Ancien Testament que dans le Nouveau. Celui qui nous donna les commandements du Nouveau Testament est aussi celui qui nous donna les instructions contenues dans l’Ancien. Ces deux livres sont tous deux sacrés, car ils contiennent les paroles du Christ. Toute communication du ciel à la terre depuis la chute d’Adam a été transmise par le Christ. Le Sauveur est sans cesse auprès du chrétien qui croit aux instructions de l’Ancien et du Nouveau Testament, obéissant aux commandements qui y sont contenus.
Les apôtres, les prophètes et les saints d’autrefois n’ont pas rendu leur caractère parfait à l’aide de quelque pouvoir miraculeux. Ils firent usage des dons offerts par Dieu, en s’appuyant sur la seule justice du Christ. Tous ceux qui agiront de même obtiendront les mêmes résultats.
Satan cherche à ce que tout transgresseur de la loi de Dieu prétende être saint. Il est satisfait quand les hommes fondent leur foi sur des contrefaçons de doctrines et un enthousiasme religieux. Car ces personnes lui sont utiles pour séduire des âmes.