Beaucoup me diront en ce jour-là: Seigneur! Seigneur! N’est-ce pas en ton nom que nous avons prophétisé, en ton nom que nous avons chassé des démons, en ton nom que nous avons fait beaucoup de miracles? Alors je leur déclarerai: Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l’iniquité. Matthieu 7:22, 23.

Nous avons besoin d’être ancrés en Christ, enracinés et fondés dans la foi. Satan agit au moyen de collaborateurs. Il sélectionne ceux qui n’ont pas bu aux eaux de la vie, dont les âmes sont assoifées par tout ce qui est nouveau et étrange et qui sont toujours prêts à boire à n’importe quelle fontaine qui se présente. Des voix se feront entendre, disant: “Le Christ est ici, ou: Il est là, ne le croyez pas.” Matthieu 24:23. Nous pouvons reconnaître la voix du vrai Berger de façon irréfutable et il nous appelle à le suivre. Il dit: “J’ai gardé les commandements de mon Père.” Jean 15:10. Il conduit ses brebis dans le sentier de l’humble obéissance à la loi de Dieu, mais il ne les encourage jamais à transgresser cette loi.
“La voix d’un étranger”, c’est la voix de celui qui ne respecte pas la loi sainte, juste et bonne de Dieu et ne lui obéit pas. Beaucoup font profession de sainteté et se vantent des miracles qu’ils accomplissent en guérissant les malades, alors qu’ils ne manifestent aucun intérêt en faveur des normes de justice énoncées dans la loi. Mais alors, par quel moyen ces miracles sont-ils accomplis?
Si ceux par lesquels de tels miracles se font cherchent, à partir de tels faits, à excuser leur négligence de la loi de Dieu, et continuent à lui désobéir, bien qu’ils disposent d’un pouvoir étendu, cela signifie qu’ils ne détiennent pas celui-ci de Dieu lui-même. Au contraire, il s’agit là de la puissance miraculeuse du grand séducteur. Il transgresse la loi morale, et tire profit de chaque stratagème pour aveugler les hommes et leur cacher son véritable caractère. Nous savons que, dans les derniers jours, il accomplira des signes et des prodiges mensongers. Et il continuera dans cette voie jusqu’à la fin de l’instruction du jugement, cherchant à donner aux hommes la preuve qu’il est un ange de lumière et non des ténèbres.