Marchez d’une manière digne du Seigneur pour lui plaire à tous points de vue; portez des fruits en toutes sortes d’œuvres bonnes et croissez dans la connaissance de Dieu. Colossiens 1:10.

Un certain nombre de personnes évoquent avec regret les contraintes que la religion biblique impose à ceux qui en suivent les enseignements. Ils semblent penser que ce type de contraintes est un grand désavantage, alors que nous avons toutes les raisons de remercier Dieu du fond du cœur pour avoir élevé un mur céleste entre nous et le territoire de l’ennemi. On pense souvent que certaines des tendances naturelles du cœur doivent être suivies pour que l’individu s’épanouisse. Mais Dieu sait que ce qui est essentiel aux hommes n’apporte pas les bienfaits qu’ils imaginent, car le fait même de cultiver ces traits de caractère les rendrait inaptes à pénétrer dans les résidences célestes.
Le Seigneur éprouve les hommes pour que l’or soit séparé du rebut, mais il ne force personne. Il n’emprisonne personne avec des chaînes, des cordes ou des clôtures, car celles-ci poussent à la désaffection. Le remède contre le mal se trouve en Jésus-Christ, Sauveur en nous. Mais pour que le Christ puisse faire sa demeure en nous, l’âme doit d’abord être purifiée du moi et le Saint-Esprit peut alors pénétrer dans le vide créé.
Le Seigneur nettoie le cœur comme on aère une pièce. Pour ce faire, on ne ferme pas les portes et les fenêtres pour purifier ensuite la pièce en y vaporisant une substance spéciale. Au contraire, nous ouvrons largement les portes et les fenêtres et laissons entrer l’air pur. Le Seigneur a dit: “Celui qui pratique la vérité vient à la lumière.” Jean 3:21. Les fenêtres des sentiments et des impulsions seront ouvertes toutes grandes vers le ciel et la poussière de l’égoïsme et des attachements terrestres sera expulsée. La grâce de Dieu balaiera les recoins de l’âme. L’imagination se choisira des thèmes de contemplation célestes et tout élément matériel sera purifié et revitalisé par l’Esprit de Dieu.