Et si vous ne pensez pas devoir servir l’Eternel, choisissez aujourd’hui qui vous voulez servir: ou les dieux que servaient vos pères au-delà du fleuve, ou les dieux des Amoréens dans le pays desquels vous habitez. Moi et ma maison, nous servirons l’Eternel. Josué 24:15.

Je témoigne un intérêt tout particulier à l’égard des projets et des décisions qui seront envisagés lors de cette assemblée (la session de la Conférence générale de 1901), en ce qui concerne les plans qui auraient dû être réalisés depuis des années, et plus spécialement au cours des dix dernières années. Alors que nous étions assemblés en réunion, l’influence de l’Esprit et de la puissance de Dieu se firent sentir afin de nous assurer que Dieu était prêt à œuvrer en faveur de son peuple, à condition qu’il veuille s’engager sous ses ordres. […]
La lumière qui m’a alors été donnée indiquait que son peuple devrait se tenir plus haut que tout autre peuple à la face du monde, qu’il devrait être loyal, qu’il devrait représenter la vérité avec droiture. La puissance sanctifiante de la vérité, révélée dans la vie des croyants, doit les distinguer du monde. Ils ont à cultiver une dignité morale, ayant un tel contact avec le ciel que le Seigneur, Dieu d’Israël, puisse leur donner une place sur terre.
Année après année, la même constatation a pu être faite. Cependant, les principes susceptibles d’élever un peuple n’ont pas été engagés dans l’œuvre. Dieu lui a accordé une lumière brillante capable de lui montrer ce qu’il devrait faire. Il ne s’est pas détourné de cette clarté, et je suis émerveillée de constater la grande prospérité dans laquelle nous nous trouvons aujourd’hui. Cela est dû à la grâce de Dieu et non à notre justice, afin que son nom ne soit pas déshonoré dans le monde. […]
La parole de Dieu doit être notre guide. Avez-vous prêté attention à la parole? Les témoignages ne sont pas là pour prendre en aucune façon la place de la parole. Ils ont pour but de vous conduire à la parole négligée, afin que vous vous nourrissiez des propos du Christ, afin qu’en vivant par la foi vous puissiez être édifiés sur celui dont vous vous nourrissez. Si vous vivez dans l’obéissance au Christ et à sa parole, vous consommerez les feuilles de l’arbre de vie, offertes pour la guérison des nations.